Chargement Évènements

The Cult

DATE jeu mai 30, 2019 jeudi 30 mai 2019 Événement à 8:00

Estrades 59,99 $ (plus les taxes et les frais supplémentaires)
Admission générale, places debout 49,99 $ (plus les taxes et les frais supplémentaires)

Les billets seront en vente le vendredi 30 mai, 2019 à 10h00.

Ouverture des portes à 19h; Événement à 20h
Restriction d’âge: aucune
Pour acheter des billets par téléphone, veuillez téléphoner Ticketpro at 1-888-311-9090

 

VIP Admission Générale: 314,99 $ (plus les taxes et les frais supplémentaires)

Le forfait VIP inclut:

  • 1 Billet Admission Générale
  • Affiche Dédicacée
  • Laissez-passer de collection
  • Marchandise du « tour » exclusive
  • Code promotionnel de 25 $ dans la boutique en ligne officielle

 

 

Le Centre Molson Canadian à Casino Nouveau-Brunswick présente The Cult!

Alors que The Cult se préparait à entrer sur scène à Coachella en 2014, peu nombreux sont ceux qui s’attendaient à ce que le groupe leur livre une performance aussi électrisante. Tandis que les visiteurs du festival tournaient en rond, se regroupant dans le champ en face de la scène, Ian Astbury et Billy Duffy faisaient monter la tension en un crescendo que Rolling Stone, une fois la fumée dissipée, saluerait comme « the Messianic moment of Coachella » (le moment messianique de Coachella). Les critiques ont acclamé le groupe, le qualifiant d’incendiaire, d’avant‑gardiste et de transcendant. Cependant, le groupe a choisi de se tourner vers l’avenir… et de plusieurs manières, ses membres préfèrent être perçus comme des survivants… marginalisés et vulgarisés, à la manière des sujets qu’abordent leurs chansons.  C’est sur le chemin du retour après cette performance dans le désert que les racines de leur dixième album, Hidden City, ont commencé à pousser. C’est alors qu’Astbury a réalisé qu’il était prêt à préparer le dernier chapitre d’une trilogie – une trilogie qui n’avait jusqu’alors jamais été vraiment réalisée. Une trilogie qui, avec le lancement de Hidden City début 2016, mettrait un point final à un cercle qui avait commencé à se former longtemps auparavant. Une qui, une fois terminée, inclurait leur reconnaissance envers l’ensemble de la communauté par l’entremise d’une métaphore pour nos vies spirituelles, nos vies personnelles. Une qui parlerait au nom de ceux dont les voix ne sont pas entendues. Ceux qui vivent en dehors des yeux du public dans la « Hidden City ». « Hidden city » est ainsi devenu la métaphore parfaite de la révolte du soi et de l’âme, et la charpente du troisième enregistrement sur trois en neuf ans pour The Cult, judicieusement titré Hidden City.

Le chapitre final de la trilogie d’album, que le groupe a mis en place avec Born Into This (« The Fall ») en 2007 et Choice of Weapon (« Dark Night of the Soul ») en 2012, met en vedette la voix de baryton et les paroles ensanglantées d’Astbury, couplées aux tons enflammés et nuancés de guitare de Duffy pour créer un environnement musical sans peur et sans égal. C’est sur ce modèle que leur musique prend forme et apprend à respirer.